UN PEU D’HISTOIRE…

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Noël… Un peu d’Histoire…. Dans le culte mithraïque, la fête la plus importante - le Mithragan - se déroulait chaque année le jour du Solstice d’hiver, jour célébrant de naissance de la divinité et la victoire de la lumière sur les ténèbres. Selon une tradition mithraïque née en Asie mineure, Mithra serait né « jaillissant du rocher » (petrogène) ou d’une grotte - élément éminemment lié au culte de cette divinité - tandis que des bergers assistent à cette naissance miraculeuse dans un récit qui influencera ceux de la naissance de Jésus pour l’adapter aux thèmes païens. Il est possible qu’une tradition plus ancienne, d’origine mithraïque et mazdéenne, présentant la mère de Mithra -Anahita (ou Anahid) - comme vierge ait également influencé les premiers auteurs chrétiens. Dans les célébrations du culte mithraïque fortement développé dans l’empire gréco-romain aux IIIe et IVe siècles, le 25 décembre correspondait à la célébration du Natalis Invicti, la naissance du soleil invaincu qui reprend ses forces et fait regagner le jour sur la nuit. Dans le Judaïsme, la fête de Hanoucca, qui commémore la réinauguration du Temple de Jérusalem profané par les Grecs anciens, a été fixée au 25 du neuvième mois lunaire, nommé Kislev, (calendrier hébreu) au voisinage du solstice d’hiver. Le premier Livre des Macchabées insiste sur l’importance de cette date et de cette célébration. Les traditionnelles représentations de la Vierge à l’Enfant puisent quant à elles leurs origines dans les représentations de la déesse d’origine égyptienne Isis allaitant Horus enfant.

Contact Relations Publiques & Médias :
MONTRICHARD & Co,
Tel.: 33 (0) 1 45 01 51 20
Email : gilles@montrichardandco.eu

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.