Crise systémique globale

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

La poursuite de l’intégration de l’Euro-land avec une accélération et un renforcement des intégrations budgétaires et financières et l’amorce d’une intégration fiscale (6). Les gouvernements de la zone Euro, Allemagne en tête, ont confirmé leur volonté d’aller jusqu’au bout de ce processus, contrairement à tous les discours anglo-saxons et eurosceptiques qui depuis deux ans prédisaient que l’Allemagne abandonnerait l’Euro. Parallèlement, ils refusent de suivre le chemin de la Fed et de la Banque d’Angleterre en s’interdisant de faire tourner la planche à billets (Quantitative Easing) tant que la discipline budgétaire n’est pas assurée au sein de l’Euro-land (7). Les échecs évidents des QE aux États-Unis comme au Royaume-Uni (8) confirment la pertinence de ce choix qui permettra fin 2012 d’initier la création d’Eurobonds (9). SOURCE ICI

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.