LA SPIRALE DYNAMIQUE ET LES VAGUES DE L’EXISTENCE

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

SELON KEN WILBER…

Dans Integral Psychology Ken Wilber présente sous forme de tableaux récapitulatifs les approches de plus de 100 ”psychologues développementaux”, orientaux et occidentaux, antiques, modernes et postmodernes :

” La Spirale Dynamique n’est que l’une des 100 approches des ”psychologues développementaux”, mais je l’ai récemment utilisée souvent parce que c’est simple et assez facile à apprendre, même pour des débutants. Basée sur la recherche étendue initiée par Clare Graves, la Spirale Dynamique (développée par Don Beck et Christopher Cowan) voit les êtres humains évoluer ou se développer à travers huit vagues de conscience principales. A des fins de convenance, je réutilise ici mon bref sommaire de ces dernières à partir de A Theory of Everything.”

Les six premiers niveaux sont des “niveaux minima pour vivre” marqués par une “pensée premier palier”.” Alors se produit un changement révolutionnaire de la conscience: l’apparition de “niveaux d’être” et de pensée “deuxième palier,” dont il y a deux vagues principales. Voici une courte description de chacune des huit vagues, du pourcentage de la population du monde à chaque vague, et du pourcentage de la puissance sociale détenue par chacune.

1. Beige: Archaïque-Instinctuel. Le niveau de survie élémentaire; la nourriture, l’eau, la chaleur, le sexe, et la sécurité ont la priorité. Utilise les habitudes et les instincts simplement pour survivre. Le moi distinct est à peine éveillé ou soutenu. S’assemble en bandes de survie pour perpétuer la vie.

Observé: Premières sociétés humaines, nouveaux-nés, personnes séniles, les victimes d’Alzheimer, personnes mentalement retardées, masses affamées, personnes en état de choc.Approximativement 0,1% de la population adulte, pouvoir 0%.

2. Violet: Magique-Animiste. La pensée est animiste; des esprits magiques, bons et mauvais, parcourent la terre semant des bénédictions, des malédictions et des sorts qui déterminent les événements. S’assemblent en tribus ethniques. Les esprits existent chez les ancêtres et soudent la tribu. La parenté et la lignée établissent des liens politiques. Semble “holistique” mais est en fat atomistique: “il y a un nom pour chaque méandre du fleuve mais aucun nom pour le fleuve.”

Observable: Croyance en des sorts de type vaudou, serments de sang, vendetta, amulettes, rituels familiaux, croyances ethniques magiques et superstitions; présent dans des environnements tiers-mondistes, des gangs, des équipes sportives, et des “tribus d’entreprises” 10% de la population, 1% du pouvoir.

3. Rouge: Dieux Puissants. Première apparition d’un individu distinct de la tribu; puissant, impulsif, égocentrique, héroïque. Esprits magiques-mythiques, dragons, bêtes, et personnes puissantes. Dieux et déesses archétypaux, êtres puissants, forces avec lesquelles compter, bonnes et mauvaises. Les seigneurs féodaux protègent les vassaux en échange de l’obéissance et du travail. La base des empires féodaux — puissance et gloire. Le monde est une jungle emplie de menaces et de prédateurs. Conquiert, se montre plus rusé, et domine; profite de soi-même le plus possible sans regret ou remords; être ici maintenant.

Observable: Les “deux terribles,” jeunesse rebelle, mentalités “de frontière”, royaumes féodaux, héros épiques, bandits de James Bond, chefs de gang, mercenaires, narcissisme New Age, vedettes de rock sauvages, Atilla le Hun, “Sa Majesté des Mouches”. 20% de la population, 5% du pouvoir.

4. Bleu: Ordre Mythique. La vie a un sens, une direction, et un but, avec des résultats déterminés par un Autre ou un Ordre tout-puissant. Cet ordre vertueux impose un code de conduite basé sur l’absolutisme et les principes intangibles de “bien” et de “mal.” La transgression du code ou des règles a des répercussions graves et peut-être éternelles. Suivre le code rapporte des récompenses pour les fidèles. Base des nations antiques. Hiérarchies sociales rigides; paternalistes; une bonne manière et seulement une bonne manière de penser à tout. Loi et ordre; impulsivité contrôlée par la culpabilité; croyance concrète-littérale et fondamentaliste; obéissance à la règle de l’Ordre; fortement conventionnel et conformiste. Souvent “religieux” ou “mythique” [ dans le sens de confrérie mythique; Graves et Beck s'y réfèrent comme au niveau ""saint/absolutiste" ], mais peut être un Ordre ou une mission séculaire ou athée.

Observable: Amérique Puritaine, Chine Confucéenne, Angleterre de Dickens, totalitarisme Singapourien, , codes de chevalerie et d’honneur, bonnes actions, fondamentalisme religieux (par exemple, Chrétien et Islamique), scouts, “majorité morale,” patriotisme. 40% de la population, 30% du pouvoir.

5. Orange: Accomplissement Scientifique. À cette vague, l’individu “s’échappe” de la “mentalité de troupeau” bleue, et recherche la vérité et la signification en termes individualistes — hypothético-déductifs, expérimentaux, objectifs, mécanistes, opérationnels — “scientifiques” dans le sens typique. Le monde est une machine raisonnable et bien huilée avec des lois naturelles qui peuvent être apprises, maîtrisées, et manipulées à ses propres fins. Fortement orienté à l’accomplissement, en particulier (en Amérique) vers des gains matérialistes. Les lois de la science régissent la politique, l’économie, et des événements humains. Le monde est un échiquier sur lequel des jeux sont joués puisque les gagnants gagnent la prééminence et des avantages sur les perdants. Alliances de marché; manipule les ressources terrestres pour ses propres gains stratégiques. Base des états-nations.

Observable: Le siècle des lumières, Atlas Shrugged de Ayn Rand, Wall Street, les bourgeoisies naissantes autour du monde, l’industrie des produits de beauté, la chasse au gros, le colonialisme, la guerre froide, l’industrie de la mode, le matérialisme, l’humanisme séculaire, l’intérêt personnel libéral.30% de la population, 50% du pouvoir.

6. Vert: L’Individu Sensible. Communautaire, établissement de liens, sensibilité écologique, réseaux. L’esprit humain doit être libéré de l’avarice, du dogme, et de la désunion; les sentiments et le souci d’autrui remplacent la rationalité froide; amour de la terre, Gaia, la vie. Contre la hiérarchie; établit des liens latéraux. moi perméable, moi relationnel, tissage de groupes. Emphase sur le dialogue, les relations. Base des communautés de valeur (c.-à-d., affiliations librement choisies basées sur des sentiments partagés). Arrive à des décisions sur la base de réconciliation et de consensus (inconvénient: “traitement” interminable et incapacité d’arriver à des décisions). Renouveau de la spiritualité, recherche de l’harmonie, enrichir le potentiel humain. Fortement égalitaire, anti-hiérarchie, valeurs pluralistes, construction sociale de la réalité, diversité, multiculturalisme, systèmes relativistes de valeur; cette façon de voir s’appelle souvent le relativisme pluraliste. Pensée subjective et non-linéaire; montre un plus haut degré de chaleur, de sensibilité, et de souci affectif des autres, de la terre et de tous ses habitants.

Observable: Écologie profonde, postmodernisme, idéalisme Hollandais, conseil Rogerien, santé canadienne, psychologie humaniste, théologie de libération, quête coopérative, le Conseil Œcuménique des Églises, Greenpeace, droits des animaux, écoféminisme, le post-colonialisme, Foucault/Derrida, Politiquement Correct, mouvements de diversité, questions des droits de l’homme, écopsychologie.10% de la population, 15% du pouvoir. [ note: c'est 10% de la population du monde. Don Beck estime que 20-25% de la population américaine est verte. ]

Avec l’avènement du mème vert, la conscience humaine est prête à un saut quantique vers une “pensée 2e. palier”. Clare Graves décrivait ceci comme un “élan capital” où un “abîme d’une profondeur de signification incroyable est franchi.” Fondamentalement, il est possible avec une conscience 2e. palier de penser verticalement et horizontalement, en utilisant aussi bien des hiérarchies que des hétérarchies (aussi bien des classements que des relations). Il devient donc possible pour la première fois de saisir de manière vivide le spectre entier du développement intérieur, et donc de voir ainsi que chaque niveau, chaque mème, chaque vague est essentielle à la santé de la spirale entière.

On pourrait dire: chaque vague “transcende et inclut.” C’est-à-dire, chaque vague dépasse (ou transcende) son prédécesseur, mais elle l’inclut ou l’embrasse dans sa propre essence. Par exemple, une cellule dépasse mais inclut les molécules, qui dépassent mais incluent des atomes. Dire qu’une molécule dépasse un atome ne veut pas dire que les molécules détestent des atomes, mais qu’elles les aiment: elles les embrassent dans leur propre essence; elles les incluent, elles ne les marginalisent pas. Ainsi, chaque vague d’existence est un ingrédient fondamental de toutes les vagues suivantes, et chacune doit ainsi être aimée et embrassée.

Qui plus est, chaque vague peut elle-même être activée ou réactivée au gré des nécessités de la vie. Dans des situations d’urgence, nous pouvons activer les pulsions rouges; en réponse au chaos, nous pourrions devoir activer l’ordre bleu; en recherchant un nouveau travail, nous pourrions avoir besoin des initiatives d’accomplissement oranges; dans le mariage et avec des amis, de liens de proximité verts. Tous ces mèmes ont quelque chose d’important à contribuer.

Mais ce qu’aucun des mèmes de premier palier ne peut faire par lui-même, c’est d’apprécier pleinement l’existence des autres mèmes.

Chacun des mèmes premier palier pense que sa vision du monde est la bonne perspective ou la meilleure. Il réagit négativement s’il est défié; il se rebiffe, en utilisant ses propres moyens, toutes les fois qu’il est menacé. L’ordre bleu est particulièrement mal à l’aise au contact de l’impulsivité rouge et de l’individualisme orange. L’individualisme orange pense que l’ordre bleu est pour les pigeons et l’égalitarisme vert est faible et pour les geignards. L’égalitarisme vert a du mal à se plier à l’excellence, à valoriser les classements, les tableaux d’ensemble, les hiérarchies, ou tout ce qui ressemble à de l’autorité, ainsi le vert réagit violemment au bleu, à l’orange, et à tout ce qui est post-vert.

Tout ceci commence à changer avec la pensée deuxième palier. Puisque la conscience deuxième palier se rend entièrement compte des étapes intérieures du développement — même si elle ne peut pas les articuler d’une manière technique — elle prend du recul et saisit le tableau d’ensemble, et la pensée deuxième palier apprécie ainsi le rôle nécessaire que jouent tous les divers mèmes. La conscience deuxième palier pense en termes de spirale globale d’existence, et pas simplement dans les limites de tel ou tel autre niveau.

Là où le mème vert commence à saisir les nombreux différents systèmes et les contextes pluralistes qui existent dans différentes cultures (ce qui est bien entendu la raison pour laquelle c’est en effet l’individu sensible, c.-à-d., sensible à la marginalisation des autres), la pensée deuxième palier va une étape plus loin. Elle recherche les contextes riches qui lient et joignent ces systèmes pluralistes, et elle prend ainsi ces systèmes séparés et commence à les embrasser, à les inclure, et à les intégrer dans des spirales holistiques et des tissages intégraux. La pensée deuxième palier, en d’autres termes, est instrumentale au passage du relativisme au holisme, ou du pluralisme à l’intégralisme.

La recherche poussée de Graves, Beck et Cowan indique qu’il y a au moins deux vagues principales à cette conscience intégrale deuxième palier.

7. Jaune: Intégrateur. La vie est un kaléidoscope des hiérarchies naturelles [ holarchies ], de systèmes, et de formes. La flexibilité, la spontanéité, et la fonctionnalité ont la priorité la plus élevée. Des différences et les pluralités peuvent être intégrées dans des écoulements interdépendants et naturels. L’égalitarisme est complémenté par des degrés naturels d’ordre et d’excellence. La connaissance et la compétence remplacent le pouvoir, le statut, ou la sensibilité de groupe. L’ordre régnant sur le monde est le résultat de l’existence de différents niveaux de réalité (mèmes) et des inévitables modèles de mouvement parcourant la spirale dynamique. La bonne gouvernance facilite l’apparition d’entités par les niveaux de complexité croissante (hiérarchie imbriquée). 1% de la population, 5% du pouvoir.

8. Turquoise: Holistique. Système holistique universel, holons/vagues d’énergies intégratrices; unit le sentiment à la connaissance; niveaux multiples entrelacés en un système conscient. Ordre universel, mais d’une manière vivante et consciente, non basée sur des règles externes (bleues) ou des liens de groupe (vert). “une unification grandiose” [ une "théorie de tout" ou de T.O.E. ] est possible, dans la théorie et dans la réalité. Comporte parfois l’apparition d’une nouvelle spiritualité comme trame de toute l’existence. La pensée turquoise utilise la spirale entière; voit de multiples niveaux d’interaction; détecte des harmoniques, les forces mystiques, et les états-flux dominants qui imprègnent toute organisation. 0,1% de la population, 1% du pouvoir.

Avec moins de 2 pour cent de la population à une pensée deuxième palier (et seulement 0,1 pour cent au turquoise)-, la conscience deuxième palier est relativement rare parce qu’elle est maintenant l’”avant-garde” de l’évolution humaine collective. Comme exemples, parmi ce qu’évoquent Beck et Cowan figurent la Noosphère de Teilhard de Chardin, le chaos et les théories de la complexité, la pensée systémique universelle, les théories intégrales-holistiques, l’intégration pluraliste de Gandhi et de Mandela, avec des augmentations de fréque clairement venir, et des mèmes plus élevés encore en perspective….

Le Saut à la Conscience Deuxième Palier

Comme le précisent Beck et Cowan, la pensée deuxième palier doit émerger face à une résistance considérable de la pensée premier palier. En fait, une version du mème vert postmoderne, avec son pluralisme et son relativisme, a activement combattu l’apparition d’une pensée plus intégrative et plus holistique. Mais sans pensée deuxième palier, comme le soulignent Graves, Beck et Cowan, l’humanité est destinée à demeurer victime d’une “maladie auto-immune globale,” où les divers mèmes se retournent les uns vers les autres afin d’essayer d’établir leur suprématie.

C’est pour cette raison que de nombreuses discussions ne sont pas vraiment une question de meilleure évidence objective, mais du niveau subjectif de ceux qui discutent. Aucune somme d’évidence scientifique orange ne convaincra des croyants mythiques bleus; aucune quantité de relationnel vert n’impressionnera l’agressivité orange; aucune quantité de holisme turquoise ne délogera le pluralisme vert — à moins que l’individu ne soit prêt à se développer et à progresser par la spirale dynamique du déploiement de la conscience. C’est pourquoi des débats traversant plusieurs niveaux sont rarement résolus, et toutes les parties habituellement se sentent non-écoutées et non-appréciées.

De même, rien qui peut être dit en ce livre ne vous convaincra qu’une Théorie de Tout est possible, à moins qu’une trace de turquoise ne colore déjà votre palette cognitive (et alors vous penserez presque à chaque page, “je sais déjà cela! Je ne savais simplement pas comment l’articuler”).

Comme nous le disions, les mèmes de premier palier résistent généralement à l’apparition des mèmes de deuxième palier. Le matérialisme scientifique (orange) est agressivement réductionniste envers des construits deuxième palier, essayant de ramener toutes les étapes intérieures à des feux d’artifices neuronaux objectifs. Le fondamentalisme mythique (bleu) est souvent outragé face à ce qu’il voit comme des tentatives de mettre en cause son Ordre donné. L’égocentrisme (rouge) ignore carrément le deuxième palier. La magie (violet) jette un sort là-dessus. Le vert accuse la conscience de deuxième palier d’être autoritaire, rigidement hiérarchique, patriarcale, marginalisante, oppressive, raciste, et sexiste.

Vert a été responsable des études culturelles pendant les dernières trois décennies. Vous aurez probablement déjà identifié plusieurs des mots standard du mème vert: pluralisme, relativisme, diversité, multiculturalisme, déconstruction, anti-hiérarchie, et ainsi de suite.

D’une part, le relativisme pluraliste vert a noblement élargi le canon des études culturelles pour inclure beaucoup de peuples, d’idées, et de récits précédemment marginalisés. Il a agi avec sensibilité et soin en essayant de réparer des déséquilibres sociaux et d’éviter des pratiques ”exclusionnistes”. Il a été responsable des initiatives de base dans des droits civiques et la protection de l’environnement. Il a développé des critiques vigoureuses et souvent convaincantes des philosophies, de la métaphysique, et des pratiques sociales des mèmes religieux (bleu) et scientifiques (oranges) conventionnels, avec leurs agendas souvent ”exclusionnistes”, patriarcaux, sexistes, et colonialistes.

D’autre part, aussi efficace que ces critiques des étapes pré-vertes aient été, le vert a aussi essayé de braquer ses armes sur toutes les étapes post vertes, avec de malheureux résultats. Ceci a rendu très difficile, et souvent impossible, pour le vert de progresser vers des constructions plus holistiques et plus intégrales.

Du fait que le relativisme pluraliste (vert) dépasse les absolutismes mythiques (bleus) et la rationalité formelle (orange) pour arriver à des contextes richement texturisés et individualistes, une de ses caractéristiques centrales est son puissant subjectivisme. Ceci signifie que ses sanctions de la vérité et de la qualité sont établies en grande partie sur la base de préférences individuelles (aussi longtemps que l’individu ne nuit pas aux autres). Ce qui est vrai pour vous n’est pas nécessairement vrai pour moi; ce qui est exact est tout simplement ce sur quoi les individus ou les cultures s’accordent à un moment donné; il n’y a aucune revendication de connaissance ou de vérité; chaque personne est libre pour trouver ses propres valeurs, qui ne s’appliquent pas nécessairement à quiconque d’autre. “vous faites votre chose à vous, je fais la mienne” est un résumé populaire de cette position.

C’est pourquoi le moi est en effet à ce stade “le moi sensible.” Précisément parce qu’il est conscient des nombreux contextes différents et de nombreux types de vérités différentes (pluralisme), il fait des efforts considérables pour laisser chaque vérité avoir son mot à dire, sans en marginaliser ou rabaisser aucune. Tout comme avec les expressions caractéristiques “anti-hiérarchie,” “pluralisme,” “relativisme,” et “égalitarisme,” toutes les fois que vous entendez le mot “marginalisation” et une critique d’elle, vous serez presque toujours en présence d’un mème vert.

Cette noble intention a naturellement ses désavantages. Les réunions qui se déroulent selon des principes verts tendent à suivre un cours semblable: tout le monde a le droit d’exprimer ses sentiments, ce qui prend souvent des heures; il y a un traitement presque interminable des avis, ne se concluant souvent par aucune décision ou ligne de conduite, puisqu’une ligne de conduite spécifique exclurait probablement quelqu’un. Ainsi il y a souvent des appels pour une étreinte compatissante ”inclusionniste”, non-marginalisante, de toutes les vues, mais précisément comment parvenir à cela est rarement défini, puisqu’en réalité toutes les vues n’ont pas un mérite équivalent. La réunion est considérée comme un succès non pas si une conclusion est atteinte, mais si chacun a la possibilité de faire partager ses sentiments. Puisque aucune vue n’est censée être en soi meilleure que des autres, aucune vraie ligne de conduite ne peut être recommandée, autre que de partager toutes les opinions. Si une affirmation est émise avec certitude, c’est combien toutes les alternatives sont oppressives et détestables. Il y avait un dicton courant dans les années ‘60: “la liberté est une réunion sans fin.” La partie sans fin était certainement exacte.

Dans le milieu universitaire, ce relativisme pluraliste est la position dominante. Comme Colin McGuinn le récapitule: de “selon cette conception, la raison humaine est essentiellement locale, fonction de la culture, enracinée dans les faits variables de la nature humaine et de l’histoire, une question de ‘pratiques divergentes et ‘de formes de vie’ et ‘de cadres de référence’ et ‘d’arrangements conceptuels.’ Il n’y a aucune norme du raisonnement qui dépassent ce qui est accepté par une société ou une époque, aucune justification objective pour la croyance que chacun se doit de respecter sous peine de dysfonctionnement cognitif. Être valide veut dire être considéré comme étant valide, et les personnes différentes peuvent avoir les modèles légitimement différents de considération. En fin de compte, les seules justifications nécessaires pour la croyance prennent la forme ‘justifiée pour moi.’ ” Comme le dit Clare Graves, “ce système voit le monde de manière relativiste. La pensée fait preuve d’une emphase presque radicale et presque compulsive sur le fait de tout voir selon un cadre de référence relativiste et subjectif.”

C’est peut-être évident: le relativisme pluraliste ayant une position si intensément subjectiviste, il est particulièrement la proie du narcissisme. Et c’est exactement là le nœud du problème: le pluralisme devient un super-attracteur pour le narcissisme. Le pluralisme devient un nid involontaire pour la Culture du Narcissisme, et le narcissisme est un grand dé-négateur de n’importe quelle culture intégrale en général, et n’importe quelle Théorie du Tout. en particulier (parce que le narcissisme refuse de sortir de sa propre orbite subjective et par conséquent il ne peut pas permettre des vérités autres que les siennes propres). Ainsi, sur notre liste d’obstacles à une véritable Théorie de Tout, nous pourrions lister la Culture du Narcissisme et la dominance exclusive du mème vert ….

SOURCE 1 : http://www.human-side.com/wilber/InterviewShamb1.htm

SOURCE 2 : http://integrallife.com/video/brief-history-integral

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.